Jean-Marie Mizzon, sénateur : « le numérique déterminant pour la citoyenneté »

La bataille contre l’illettrisme est loin d’être terminée et déjà il faut s’attaquer à l’illectronisme. Une carence nouvelle qui frappe le pays et engendre de graves distorsions et dé-économies. Le sénateur de Moselle Jean-Marie Mizzon, président de la mission d’information contre l’illectronisme et pour l’inclusion numérique a rendu son rapport, qui trace la voie en 45 propositions pour sortir de ce marasme numérique. Reste à l’État à s’en inspirer et à bâtir une stratégie de réplique à la mesure des enjeux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *